Strict Standards: Non-static method XoopsErrorHandler::getInstance() should not be called statically in /home/drveniez/public_html/cmqm.qc.ca/include/common.php on line 40

Strict Standards: Non-static method XoopsErrorHandler::getInstance() should not be called statically in /home/drveniez/public_html/cmqm.qc.ca/class/errorhandler.php on line 199

Strict Standards: Non-static method XoopsErrorHandler::getInstance() should not be called statically in /home/drveniez/public_html/cmqm.qc.ca/class/errorhandler.php on line 199

Strict Standards: Non-static method XoopsErrorHandler::getInstance() should not be called statically in /home/drveniez/public_html/cmqm.qc.ca/class/errorhandler.php on line 199

Strict Standards: Non-static method XoopsErrorHandler::getInstance() should not be called statically in /home/drveniez/public_html/cmqm.qc.ca/class/errorhandler.php on line 199

Strict Standards: Non-static method XoopsErrorHandler::getInstance() should not be called statically in /home/drveniez/public_html/cmqm.qc.ca/class/errorhandler.php on line 199

Strict Standards: Non-static method XoopsErrorHandler::getInstance() should not be called statically in /home/drveniez/public_html/cmqm.qc.ca/class/errorhandler.php on line 199

Strict Standards: Non-static method XoopsErrorHandler::getInstance() should not be called statically in /home/drveniez/public_html/cmqm.qc.ca/class/errorhandler.php on line 199

Strict Standards: Non-static method XoopsErrorHandler::getInstance() should not be called statically in /home/drveniez/public_html/cmqm.qc.ca/class/errorhandler.php on line 199

Strict Standards: Non-static method XoopsErrorHandler::getInstance() should not be called statically in /home/drveniez/public_html/cmqm.qc.ca/class/errorhandler.php on line 199

Strict Standards: Non-static method XoopsErrorHandler::getInstance() should not be called statically in /home/drveniez/public_html/cmqm.qc.ca/class/errorhandler.php on line 199

Strict Standards: Non-static method XoopsErrorHandler::getInstance() should not be called statically in /home/drveniez/public_html/cmqm.qc.ca/class/errorhandler.php on line 199

Strict Standards: Non-static method XoopsErrorHandler::getInstance() should not be called statically in /home/drveniez/public_html/cmqm.qc.ca/class/errorhandler.php on line 199

Strict Standards: Non-static method XoopsErrorHandler::getInstance() should not be called statically in /home/drveniez/public_html/cmqm.qc.ca/class/errorhandler.php on line 199

Strict Standards: Non-static method XoopsErrorHandler::getInstance() should not be called statically in /home/drveniez/public_html/cmqm.qc.ca/class/errorhandler.php on line 199

Strict Standards: Non-static method XoopsErrorHandler::getInstance() should not be called statically in /home/drveniez/public_html/cmqm.qc.ca/class/errorhandler.php on line 199

Strict Standards: Non-static method XoopsErrorHandler::getInstance() should not be called statically in /home/drveniez/public_html/cmqm.qc.ca/class/errorhandler.php on line 199

Strict Standards: Non-static method XoopsErrorHandler::getInstance() should not be called statically in /home/drveniez/public_html/cmqm.qc.ca/class/errorhandler.php on line 199

Strict Standards: Non-static method XoopsErrorHandler::getInstance() should not be called statically in /home/drveniez/public_html/cmqm.qc.ca/class/errorhandler.php on line 199

Strict Standards: Non-static method XoopsErrorHandler::getInstance() should not be called statically in /home/drveniez/public_html/cmqm.qc.ca/class/errorhandler.php on line 199

Strict Standards: Non-static method XoopsErrorHandler::getInstance() should not be called statically in /home/drveniez/public_html/cmqm.qc.ca/class/errorhandler.php on line 199

Strict Standards: Non-static method XoopsErrorHandler::getInstance() should not be called statically in /home/drveniez/public_html/cmqm.qc.ca/class/errorhandler.php on line 199

Strict Standards: Non-static method XoopsErrorHandler::getInstance() should not be called statically in /home/drveniez/public_html/cmqm.qc.ca/class/errorhandler.php on line 199

Strict Standards: Non-static method XoopsErrorHandler::getInstance() should not be called statically in /home/drveniez/public_html/cmqm.qc.ca/class/errorhandler.php on line 199

Strict Standards: Non-static method XoopsErrorHandler::getInstance() should not be called statically in /home/drveniez/public_html/cmqm.qc.ca/class/errorhandler.php on line 199

Strict Standards: Non-static method XoopsErrorHandler::getInstance() should not be called statically in /home/drveniez/public_html/cmqm.qc.ca/class/errorhandler.php on line 199

Strict Standards: Non-static method XoopsErrorHandler::getInstance() should not be called statically in /home/drveniez/public_html/cmqm.qc.ca/class/errorhandler.php on line 199

Strict Standards: Non-static method XoopsErrorHandler::getInstance() should not be called statically in /home/drveniez/public_html/cmqm.qc.ca/class/errorhandler.php on line 199

Strict Standards: Non-static method XoopsErrorHandler::getInstance() should not be called statically in /home/drveniez/public_html/cmqm.qc.ca/class/errorhandler.php on line 199

Strict Standards: Non-static method XoopsErrorHandler::getInstance() should not be called statically in /home/drveniez/public_html/cmqm.qc.ca/class/errorhandler.php on line 199

Strict Standards: Non-static method XoopsErrorHandler::getInstance() should not be called statically in /home/drveniez/public_html/cmqm.qc.ca/class/errorhandler.php on line 199

Strict Standards: Non-static method XoopsErrorHandler::getInstance() should not be called statically in /home/drveniez/public_html/cmqm.qc.ca/class/errorhandler.php on line 199

Strict Standards: Non-static method XoopsErrorHandler::getInstance() should not be called statically in /home/drveniez/public_html/cmqm.qc.ca/class/errorhandler.php on line 199

Strict Standards: Non-static method XoopsErrorHandler::getInstance() should not be called statically in /home/drveniez/public_html/cmqm.qc.ca/class/errorhandler.php on line 199

Strict Standards: Non-static method XoopsErrorHandler::getInstance() should not be called statically in /home/drveniez/public_html/cmqm.qc.ca/class/errorhandler.php on line 199

Strict Standards: Non-static method XoopsErrorHandler::getInstance() should not be called statically in /home/drveniez/public_html/cmqm.qc.ca/class/errorhandler.php on line 199

Strict Standards: Non-static method XoopsErrorHandler::getInstance() should not be called statically in /home/drveniez/public_html/cmqm.qc.ca/class/errorhandler.php on line 199

Strict Standards: Non-static method XoopsErrorHandler::getInstance() should not be called statically in /home/drveniez/public_html/cmqm.qc.ca/class/errorhandler.php on line 199
Collège d'Ostéopathie du Québec à Montréal, COQM - FAQ

Bienvenue

Recherche locale:


Select your language

Menu principal
SmartFAQ is developed by The SmartFactory (http://www.smartfactory.ca), a division of InBox Solutions (http://www.inboxsolutions.net)
FAQ 
Bienvenue dans la FAQ Dans cet espace de votre site, vous trouverez les réponses aux questions fréquemment posées, ainsi que les réponses à  'Comment je fais' et les questions 'Le saviez-vous'. Merci de nous faire part de vos commentaires sur ces Q&R.
 Liste des catégories

 Dernières Q&R publiées
Ici, la liste des dernières Q&R publiées.
(1) 2 3 »
Acupuncture ]
Demandé et répondu par Anonyme le 16-Jun-2005 13:29 (3362 Lectures)
L'auriculotherapie stimuler le système nerveux central par les nerfs crà¢niens/spinaux sur le pavillon de l'oreille. Cette stimulation a comme conséquence sur les neurotransmetteurs une stimulation dans le cordon médullaire gris et pituitaire et ductal periactal du système nerveux central. Cette stimulation des neurotransmetteurs module la douleur et module la fonction de nerf commençant le processus curatif dans le corps au niveau d'un organe ou d'une partie du corps.

  Imprimer la Q&R Envoyer la Q&R

Acupuncture ]
Demandé et répondu par Anonyme le 16-Jun-2005 13:25 (2754 Lectures)
La thérapie auriculaire est stimulation d'aiguille-moins du pavillon, ou oreille externe, en utilisant la sonde électrique pour alléger la douleur, le dysfonctionnement et la maladie comme manifeste dans d'autres parties du corps.

La thérapie auriculaire emploie l'électricité pour diagnostiquer les acupoints auriculaires. Elle utilise l'électricité, le laser ou les filtres colorés pour traiter les acupoints auriculaires.

  Imprimer la Q&R Envoyer la Q&R

Acupuncture ]
Demandé et répondu par Anonyme le 16-Jun-2005 13:24 (2547 Lectures)
L'acupuncture d'oreille est stimulation d'aiguille au pavillon, ou oreille externe, en utilisant les aiguilles fines d'acupuncture.

  Imprimer la Q&R Envoyer la Q&R

Acupuncture ]
Demandé et répondu par Anonyme le 16-Jun-2005 13:24 (2466 Lectures)
La médecine chinoise se concentre sur la normalisation du Qi. du corps par conséquent, le foyer thérapeutique est sur le "wellness". Elle est traditionnellement appliquée pour maintenir l'individu en bonne santé. S'il y a des changements d'énergie de corps qui compromettent la santé d'une personne, le traitement se compose corriger des déséquilibres fondamentaux dans cette énergie de corps. Le but de la médecine chinoise est d'adresser le déséquilibre fondamental d'énergie ce des résultats dans les symptômes. Une grande variété de symptômes peut être adressée par cette restauration d'énergie. En revanche, la médecine occidentale est concentrée sur les diagnostics et le traitement de la maladie. Traditionnellement la médecine occidentale a eu peu d'intérêt pour les issues préventives de santé (une situation changeant finalement maintenant). La médecine occidentale se concentre sur le diagnostic de la maladie causant la plainte physique et l'allégement d'un patient les symptômes de la maladie. Le traitement, habituellement la prescription du médicament ou un certain type du procédé chirurgical, et est spécifique à  seulement un problème.

  Imprimer la Q&R Envoyer la Q&R

Acupuncture ]
Demandé et répondu par Anonyme le 16-Jun-2005 13:23 (2396 Lectures)
Oui. Les études scientifiques montrent que l'acupuncture (et l'auriculo-acupuncture) sont efficaces pour arrêter de fumer.

  Imprimer la Q&R Envoyer la Q&R

Acupuncture ]
Demandé et répondu par Anonyme le 16-Jun-2005 13:23 (2343 Lectures)
Désordres d'oreille, de nez et de gorge : toothaches, douleur après extraction de dent, gingivitis, otitis aigu ou chronique, sinusitis aigu, rhinitis aigu, catarrh nasal et tonsillitis aigu.
Désordres Respiratoires : asthme, bronchite, colds et allergies.
Désordres Gastro-intestinaux : spasme oesophagien et cardio-, hiccup, gastroptosis, gastrite aiguà« ou chronique, estomac aigre, ulcères duodénaux chroniques, colonitis aigu ou chronique, dysenterie bacillaire aiguà«, constipation, diarrhée, et ileus paralytique.
Désordres D'Oeil : Conjonctivite aiguà«, retinitis, proche-sightedness centraux (chez les enfants) et cataractes sans plaintes.
Désordres neurologiques et musculaires : maux de tête, migraines, neuralgia de trigeminal, paralysie faciale (dans les trois premiers à  six mois), parésie de poteau-course, névrite périphérique, dysfonctionnement neurologique de réservoir souple, mouillage de lit, neuralgia de membrure intermédiaire, syndrome cervical, épaule congelée, coude de tennis, sciatica, lombalgie et osteoarthritis.
En outre, l'acuponcture a été employée pendant des siècles en Chine pour traiter une foule d'autres problèmes, tels que la douleur commune, d'entorses, et de contraintes, d'effort, de problèmes de peau, d'infertilité, de dysfonctionnement sexuel, de PMS et de la plupart des plaintes gynécologiques.

  Imprimer la Q&R Envoyer la Q&R

Acupuncture ]
Demandé et répondu par Anonyme le 16-Jun-2005 13:22 (2289 Lectures)
La nature, la sévérité et l'histoire de la plainte de chaque individu, aussi bien que l'individu lui-même ou elle-même, déterminent le nombre de traitements nécessaires. De cinq à  quinze traitements sont généralement proportionnés pour la majorité de plaintes chroniques. Beaucoup de conditions aiguà«s peuvent seulement exiger un traitement simple et quelques conditions dégénératives peuvent exiger une masse de traitements. Le centre primaire de la médecine chinoise est sur corriger la cause fondamentale de la maladie et produit ainsi un traitement durable. Des symptômes peuvent souvent être soulagés dans un nombre relativement petit de traitements; cependant, traiter de la maladie elle-même est un processus beaucoup plus long.

  Imprimer la Q&R Envoyer la Q&R

Acupuncture ]
Demandé et répondu par Anonyme le 16-Jun-2005 13:22 (2297 Lectures)
Acupuncturists peut utiliser plusieurs techniques au lieu ou en plus d'employer des aiguilles. Celles-ci incluent le moxibustion, qui est la brûlure des points choisis par excédent vulgaris de Sinensis d'armoise d'herbe, mettre en forme de tasse, stimulation électrique, ou stimulation de point (souvent utilisée avec les enfants en bas à¢ge).

  Imprimer la Q&R Envoyer la Q&R

Acupuncture ]
Demandé et répondu par Anonyme le 16-Jun-2005 13:21 (2133 Lectures)
En Amérique du Nord, la majorité d'acupuncturists emploient les aiguilles préstérilisées, individuellement emballées, jetables d'acuponcture pour assurer le contrôle absolu de l'infection croisée.

  Imprimer la Q&R Envoyer la Q&R

Acupuncture ]
Demandé et répondu par Anonyme le 16-Jun-2005 13:21 (2353 Lectures)
L'anatomie des points choisis, de l'âge patient de taille et de la constitution tous jouent un rôle en déterminant la profondeur de l'insertion d'aiguille. En général, des aiguilles peuvent être insérées de 1/4"à  1" détaillé.

  Imprimer la Q&R Envoyer la Q&R

Acupuncture ]
Demandé et répondu par Anonyme le 16-Jun-2005 13:20 (2358 Lectures)
Le soulagement total ou partiel immédiat de la douleur ou d'autres symptômes peut être expérimenté suivant un traitement d'acuponcture. Ce soulagement peut durer ou une partie de la douleur peut retourner. Dans certains cas, la douleur peut sembler plus mauvaise. Par le jour suivant ou ainsi, la douleur peut être prévue pour s'améliorer graduellement. Dans quelques cas, il ne peut y avoir aucun soulagement immédiat pour voir seulement la douleur diminuer au cours des jours à  venir.

Quelques patients se plaignent de légère douleur, distraction ou même euphoria après des traitements. La plupart des personnes, cependant, rapportent un sens de relaxation plaisante.

Il est recommandé de se reposer après qu'un traitement afin de permettre la stabilisation du système. Il est le meilleur pour ne pas manger un repas lourd, pour ne pas s'engager dans l'activité physique laborieuse, pour ne pas s'engager dans l'activité sexuelle ou pour ne pas devenir avec émotion dérangé après des traitements d'acuponcture.

  Imprimer la Q&R Envoyer la Q&R

Acupuncture ]
Demandé et répondu par Anonyme le 16-Jun-2005 13:20 (2283 Lectures)
Absolument! Chaque système de médecine a ses propres secteurs de la plus grande efficacité. L'acuponcture excelle dans ces secteurs dans lesquels la médecine conventionnelle est soulevée sous peu. La maladie chronique, la commande de douleur, et les désordres reliés par effort sont trois de spécialités d'acuponcture et de médecine orientale.

  Imprimer la Q&R Envoyer la Q&R

Acupuncture ]
Demandé et répondu par Anonyme le 16-Jun-2005 13:19 (2344 Lectures)
La plupart des personnes sont étonnées d'apprendre que les aiguilles d'acuponcture sont très légèrement. De dix à  quinze aiguilles d'acuponcture peuvent s'adapter dans une aiguille hypodermique conventionnelle. Acupuncturists peut atteindre un niveau élevé de compétence en plaçant doucement ces aiguilles minuscules dans la peau avec un minimum de malaise.

  Imprimer la Q&R Envoyer la Q&R

Acupuncture ]
Demandé et répondu par Anonyme le 16-Jun-2005 13:19 (2367 Lectures)
L'acuponcture est une thérapie s'est développée il y a plus de 2000 ans en Asie qui se compose stimuler les points indiqués sur la peau par l'insertion des aiguilles afin de reconstituer et équilibrer l'énergie ou "Qi" du corps (prononcé "chi"). C'est une partie de médecine chinoise traditionnelle, qui inclut également l'application de la chaleur (moxibustion), le massage (pression de doigt, comme dans le massage de shiatsu), diététiques et exerce les prescriptions (chi de tai et gong de qi), et la médecine de fines herbes.

  Imprimer la Q&R Envoyer la Q&R

Demandé et répondu par Anonyme le 16-Jun-2005 13:17 (2340 Lectures)
Le dopage fait principalement peser des risques pour la santé. La consommation excessive de produits dopants entraîne ainsi de nombreux effets nocifs. Ces derniers peuvent survenir rapidement ou, à  l'inverse, apparaître longtemps après la prise du produit dopant. A chaque produit sont associés des effets nocifs.

Citons quelques exemples :

Les stimulants (caféine, amphétamines…)

Ils peuvent entraîner des troubles cardio-vasculaires (troubles du rythme cardiaque, infarctus du myocarde, accident vasculaire cérébral), des troubles neurologiques et neuromusculaires (troubles de la coordination, par exemple) et des troubles psychiques (agressivité ou dépression entre autres).

Les stéroà¯des anabolisants

Chez l'homme, ils provoquent des atteintes au niveau de la prostate et du foie, une augmentation de la taille des seins, des troubles de fonctionnement des testicules, une production réduite des spermatozoà¯des (avec un risque d'infertilité).

Les diurétiques

Ils peuvent provoquer une déshydratation aiguà«, des troubles cardio-vasculaires, une fatigue et un état de faiblesse généralisée, ainsi qu'un dysfonctionnement des reins.

Les hormones peptidiques

(EPO, hormone de croissance, DHEA) : les principaux effets indésirables de ces produits sont la survenue d'une insuffisance cardiaque sévère (pouvant entraîner un infarctus du myocarde, voire une mort subite), d'un diabète, de troubles sexuels et de cancers.

Tous les sportifs recourrant à  des produits dopants ne présentent pas systématiquement l'ensemble de ces troubles. Il existe en fait une variation importante d'une personne à  l'autre. Certains seront plus sensibles que d'autres aux effets indésirables d'une consommation de substances dopantes, sans que l'on puisse prédire à  l'avance le degré de sensibilité de chacun. Mais il n'existe pas d'individu qui soit totalement insensible aux effets néfastes des produits dopants.

  Imprimer la Q&R Envoyer la Q&R

Demandé et répondu par Anonyme le 16-Jun-2005 13:16 (2277 Lectures)
Pour un sportif, se doper consiste à  consommer des produits interdits ou à  recourir à  des méthodes prohibées. Dans tous les cas, l'objectif est d'obtenir une amélioration artificielle de ses performances physiques

  Imprimer la Q&R Envoyer la Q&R

Homéopathie ]
Demandé et répondu par Anonyme le 16-Jun-2005 13:15 (2897 Lectures)
Traumeel® - Traumatismes et inflammation

Ventigoheel® - Étourdissement

Zeel® - Arthrose

Gireel® - Rhume et grippe

Euphorbium compositum® - Sinusite, rhinite, sécheresse des membranes nasales, écoulement nasal chronique

Luffa compositum® - Rhume des foins

Engystol N® - Activation des mécanismes de défense

Viburcol® -États d'agitation (d'impatience) chez les bébés ou les enfants (avec ou sans fièvre)

  Imprimer la Q&R Envoyer la Q&R

Homéopathie ]
Demandé et répondu par Anonyme le 16-Jun-2005 13:14 (2246 Lectures)
En Allemagne :
Biologische Heilmittel Heel GmbH, Baden Baden

En Belgique :
S.A. Homeoden-Heel N.V., Gent

En Espagne :
Phinter-Heel S.A., Madrid

Aux É.-U. :
Heel Inc., Albuquerque, NM

  Imprimer la Q&R Envoyer la Q&R

Homéopathie ]
Demandé et répondu par Anonyme le 16-Jun-2005 13:13 (2274 Lectures)
Les préparations antihomotoxiques ont très peu d'effets secondaires et peuvent être associées facilement à  d'autres types de médicaments. Cette dernière caractéristique est particulièrement avantageuse dans le cas des patients souffrant de troubles chroniques et qui doivent prendre de nombreux médicaments simultanément. Les risques potentiels d'intolérance et d'effets secondaires indésirables sont réduits et la qualité de vie du patient s'en trouve améliorée

  Imprimer la Q&R Envoyer la Q&R

Homéopathie ]
Demandé et répondu par Anonyme le 16-Jun-2005 13:13 (2305 Lectures)
Les médicaments antihomotoxiques peuvent être utilisés avec succès pour traiter les maladies chroniques, les troubles du système respiratoire, les problèmes articulaires et les maladies rhumatismales. Il est également possible d'atteindre d'excellents résultats thérapeutiques dans les cas de troubles du système gastro-intestinal, d'étourdissement, de grippe, etc. Le traitement à  base de médicaments antihomotoxiques devrait toujours être supervisé par un professionnel de la santé.

  Imprimer la Q&R Envoyer la Q&R

Homéopathie ]
Demandé et répondu par Anonyme le 16-Jun-2005 13:13 (2354 Lectures)
Les préparations antihomotoxiques englobent un grand nombre de substances médicalement actives et préparées selon les principes de l'homéopathie. Chacun des composants accroît l'efficacité des autres composants, pour apporter un soulagement efficace, même dans le cas des processus pathologiques complexes. Les préparations antihomotoxiques activent le système de défense de l'organisme et, par effet d'entraînement, neutralisent les homotoxines responsables de la maladie.

  Imprimer la Q&R Envoyer la Q&R

Homéopathie ]
Demandé et répondu par Anonyme le 16-Jun-2005 13:12 (2483 Lectures)
Poussant plus loin les principes de base de l'homéopathie, Dr H.-H. Reckeweg a développé l'homotoxicologie dans les années 40. En homotoxicologie, les maladies sont considérées comme des processus de défense naturels de l'organisme contre les substances responsables des troubles de santé, c'est-à -dire les homotoxines. Ces processus de défense se manifestent par toute une variété de symptômes, dont la fièvre, l'inflammation, la diarrhée, la faiblesse et une sensation de malaise général. Dr H.-H. Reckeweg a découvert que ces symptômes étaient provoqués par la réaction de défense de l'organisme contre ce qu'il a appelé les homotoxines. Dr H.-H. Reckeweg a utilisé ses propres médicaments qu'il a qualifiés de préparations « antihomotoxiques » pour traiter ses patients.

  Imprimer la Q&R Envoyer la Q&R

Homéopathie ]
Demandé et répondu par Anonyme le 16-Jun-2005 13:12 (2369 Lectures)
Presque toutes les substances médicinales utilisées en homéopathie proviennent du règne végétal. Elles sont diluées ou atténuées (traitées selon les principes homéopathiques) afin de prévenir des réactions trop violentes chez les individus traités. Les substances ainsi atténuées sont présentées dans une solution à  base d'alcool pour être administrées sous forme de gouttes, dans de l'eau salée stérilisée pour les ampoules ou avec du lactose (sucre de lait) pour les comprimés.

  Imprimer la Q&R Envoyer la Q&R

Homéopathie ]
Demandé et répondu par Anonyme le 16-Jun-2005 13:11 (2256 Lectures)
L'homéopathie
N'est pas une médecine lente.
N'est pas une médecine qui ne convient qu'aux enfants ou aux petits bobos.
N'est pas une médecine qui soigne le "mal par le mal".
N'est pas une médecine qui soigne par les plantes.
N'est pas une panacée.

La branche de la médecine connue sous l'appellation d'homéopathie a été développée il y a plus de 200 ans par le Dr Samuel Hahnemann. La définition la plus simple de l'homéopathie est la suivante : pour traiter une maladie donnée, on administre la substance médicinale qui, chez un individu sain, provoque des symptômes semblables à  ceux de la maladie en question. Comme l'inoculation, le médicament homéopathique active les mécanismes de défense propres à  l'organisme et pousse le système immunitaire à  entrer en action.

  Imprimer la Q&R Envoyer la Q&R

Homéopathie ]
Demandé et répondu par Anonyme le 16-Jun-2005 13:11 (2201 Lectures)
Il n'y a des preuve scientifique de l'efficacité des produits homéopathiques pour l'arrêt du tabac.

  Imprimer la Q&R Envoyer la Q&R

Naturopathie ]
Demandé et répondu par Anonyme le 16-Jun-2005 13:09 (2541 Lectures)
Pour avoir plus d'énergie, plus de dynamisme
Pour développer une meilleure résistance aux infections (rhume, grippe, sinusite…)
Pour mieux gérer votre stress (migraines, ulcères d'estomac, insomnie, anxiété, épuisement…)
Pour aider à  contrôler l'hypertension, le cholestérol etc. de façon la plus naturelle possible
Pour augmenter votre concentration et votre mémoire
Pour améliorer la qualité de votre sommeil
Pour rétablir l'harmonie de votre système hormonal (SPM, bouffées de chaleur…)
Pour vieillir en santé et en beauté (prévention des rides, perte de cheveux, poids santé…)

  Imprimer la Q&R Envoyer la Q&R

Naturopathie ]
Demandé et répondu par Anonyme le 16-Jun-2005 13:09 (2206 Lectures)
Les naturopathes sont des dispensateurs de soins de santé qui se spécialisent en médecine duoce. Elles ou ils peuvent prescrire un changement de mode de vie ou de régime alimentaire, des vitamines, des plantes médicinales ou des médicaments homéopathiques en vue de soulager les symptômes et de prévenir la maladie.

  Imprimer la Q&R Envoyer la Q&R

Naturopathie ]
Demandé et répondu par Anonyme le 16-Jun-2005 13:08 (2399 Lectures)
Pour être en forme côté cardiovasculaire et pour conjurer l'infarctus, les acides gras oméga 3, une substance naturelle, obtiennent de bien meilleurs résultats que les médicaments et les antioxydants.
Dans les huiles
Les huiles de colza, noix, soja, germe de blé sont riches en oméga 3. Si l'on peut chauffer certaines huiles, celle de colza porte souvent la mention " pour l'assaisonnement ". Or, " de récentes recherches montrent que cette huile supporte bien la chaleur lors d'une cuisson à  feu doux ou moyen, comme pour une ratatouille ou un poisson, mais on évitera les fritures à  l'huile de colza. "

> Dans le poisson
" Il faut manger du poisson au moins deux fois par semaine, réaffirme Jacques Fricker.
Les poissons gras seront privilégiés, car ils sont plus riches en oméga 3. " On préférera le poisson frais. " Au bout de trois mois de congélation, les taux d'oméga 3 chutent, indique le nutritionniste. Il faudrait les surgeler soi-même et les consommer dans les quatre-vingt-dix jours pour bénéficier de leur présence. En revanche, les oméga 3 ne disparaissent pas quand on garde en conserve des poissons comme les sardines ou les maquereaux. "

> Dans les aliments enrichis
De plus en plus d'aliments dits " riches en oméga 3 " sont commercialisés. L'estampille permet d'en identifier une cinquantaine : œufs, pain aux graines de lin, fromages et laits, viande de bœuf ou de porc, charcuterie. " Des produits d'animaux nourris à  base de graines de lin ou de végétaux riches en précurseurs des oméga 3 comme l'herbe jeune de printemps.

Dans les compléments alimentaires
Faute de temps pour cuisiner, une supplémentation en gélules ou capsules est nécessaire (Capital Cœur de Biotechnie, Ergy 3 de Nutergia, Maxepa de Pierre Fabre, Mega 65 d'Arkopharma, Mix Alpha 3 de Synergia, Omégacœur d'Holistica, OM3 d'Isodis Natura). Vendus en magasins spécialisés et pharmacies, on peut se procurer ces compléments sur Internet :

Les acides gras polyinsaturés Oméga 3 jouent un rôle essentiel dans la lutte contre l'inflammation et dans les défenses immunitaires.

L'excès de PGE2 et l'insuffisance de PGE1 participerait à  la réaction inflammatoire chronique. Les Oméga 3 jouent un rôle préventif et curatif dans les maladies inflammatoires chroniques notamment la polyarthrite rhumatoà¯de et la maladie de Crohn (voir le quotidien du médecin de septembre 99 sur : Acides gras Oméga 3 - Un potentiel dans les maladies inflammatoires).

Ceci vient en confirmation des travaux effectués par le Docteur KOUSMINE depuis de nombreuses années.
La diététique joue un rôle très important dans l'équilibre des lipides du sang
Les acides gras insaturés ont un effet hypolipémiant, sont capables d'abaisser la pression artérielle, et de diminuer le risque de thrombose artérielle (étude d'OSLO). Cette étude à  montré qu'un régime riche en AGPI (olive tournesol colza) s'accompagne d'une baisse significative des accidents coronariens.

Les Oméga 6 vont faire baisser essentiellement les LDL, un peu les triglycérides et les VLDL (fractions du cholestérol). Les Oméga 3 vont diminuer les triglycérides et les VLDL du sang.
Certaines huiles riches (onagre, bourrache, rose musquée…).participent à  l'équilibre hormonal féminin en stimulant la synthèse des PGE1 anti inflammatoires.

En fait, les huiles végétales lorsqu'elles n'ont pas été chauffées (première pression à  froid), lorsqu'elles n'ont pas été dénaturées par des pesticides, fongicides, engrais (biologiques ou sauvages), lorsqu'elle n'ont pas été raffinées (vierges), constituent une véritable source de bienfaits favorisant l'ensemble des cellules de notre organisme.

  Imprimer la Q&R Envoyer la Q&R

Naturopathie ]
Demandé et répondu par Anonyme le 16-Jun-2005 13:08 (2367 Lectures)
Différentes plantes médicinales servent à  traiter efficacement les symptômes de la ménopause tels que les bouffées de chaleur, les troubles de mémoire ou de concentration, les troubles sexuels et les saignements irréguliers. Certaines d'entre elles ont été soumises à  des études cliniques; d'autres sont respectées par les médecins et prescrites sur la base d'information anecdotique et de leur utilisation antérieure.

Idéalement, vous aurez recours aux services d'une praticienne de médecine douce comme une naturopathe; elle vous prescrira les plantes appropriées et vous aidera à  observer les résultats. Plusieurs excellents ouvrages ont été publiés qui peuvent vous aider à  choisir les plantes médicinales qui conviennent.

  Imprimer la Q&R Envoyer la Q&R

Naturopathie ]
Demandé et répondu par Anonyme le 16-Jun-2005 13:07 (2426 Lectures)
En 1964, The Royal Commission on Health Services publiait une étude intitulée " Study of Chiropractors, Osteopaths and Naturopaths in Canada ".
Cette commission était présidée par Donald L. Mills.

À la page 213, appendice 1, de son rapport, elle reconnaissait l'existence officielle de la naturopathie au Canada, tant au niveau fédéral que dans certaines provinces : l'Ontario, le Manitoba, la Saskatchewan, l'Alberta et la Colombie Britannique. Déjà  à  cette époque, les commissaires estimaient à  cinq cents le nombre des naturopathes qualifiés au Canada. Et le Québec ? L'a-ton oublié ? Sondage auprès des Québécois usagers de médecine douce, Office des professions du Québec, août 1991, compte 6000 comme nombre aux Québec.

C'est par la loi intitulée " The Naturopathy Act " , votée en 1952, que la province de l'Alberta reconnaissait la naturopathie. La province de Saskatchewan a aussi légiféré sur la naturopathie, d'abord en 1930, puis en 1945. Tout comme l'Alberta et le Manitoba, elle confère et permet aux naturopathes d'utiliser le titre de docteur. Au Manitoba, la loi naturopathique, votée en 1946, régit la pratique de la naturopathie. En Ontario, une loi intitulée " The Drugless Practitionners Act ", 1935, chapitre 110, amendée en 1952, reconnaît la pratique de la naturopathie. De plus, dans son projet de loi intitulée " Regulated Health Profession Act " (RHPA) qui vise à  réformer les services de santé, le gouvernement ontarien a voté un amendement à  la loi médicale qui réserve à  la profession médicale une série d'actes particuliers mais dérèglementant un certain nombre d'autres qui ne sont plus réservés exclusivement aux médecins.

La Colombie-Britannique a jugé bon d'inclure les services naturopathiques dans son programme d'assurance-maladie. En Alberta, les services naturopathiques sont couverts par la Croix Bleue sous les auspices de l'Alberta Medical Health Care Plan. La majorité des compagnies d'assurances en Amérique du Nord défraient le coût des soins naturopathiques (y compris au Québec). Les tribunaux acceptent le témoignage de naturopathes à  titre d'experts. Les frais naturopathiques sont déductibles de l'impôt fédéral sur le revenu, tout comme c'est le cas pour les frais médicaux ou dentaires.

Depuis 1992, des provinces et états d'Amérique du Nord qui reconnaissent la naturopathie a opté pour une formule unique visant l'accréditation des naturopathes qualifiés ; il s'agit de " Naturopathic Physicians Licensing Examination " (NPLEX) qui relève d'un organisme indépendant assurant l'évaluation des naturopathes en accord avec les règlements en vigueur dans chacune des régions concernées. Et le Québec ? L'a-ton oublié ?

Aux États-Unis, la naturopathie est légalisée dans les états suivants :
Alaska, Arizona, Connecticut, Hawaà¯, Orégon, Washington, Montana, Utah,
New Hampshire, Maine, Vermont et le sera prochainement au Nouveau-Mexique .

La CPMDQ propose à  toutes les organisations Canadien sérieuses qui regroupent ou qui forment des vraies naturopathes de se réunir sous un toît neutre à  établir nos propres normes académiques, par exemple établir des examens et des formations académiques uniformes. Cela pourrait être fait sous le nom de " "Canadian Council of Naturopathic Examiners" (CCNE) . Je propose un membre de chaque organisme ou collège comme administrateur sur le conseil. Ainsi, nous serons tous égal.

Dr Peter Véniez, Ph.D., ND.,
drveniez@cpmdq.com

"Canadian Council of Naturopathic Examiners"(CCNE)

  Imprimer la Q&R Envoyer la Q&R

Naturopathie ]
Demandé et répondu par Anonyme le 16-Jun-2005 13:07 (3471 Lectures)
Les livres et les mémoires du professeur James Tapp, un des pionniers de la médecine douce, nous démontrent que les racines de la naturopathie en Amérique du Nord proviennent du Québec.

Depuis l'année 1542, les Québécois ont acquis un héritage exceptionnel de l'application et de l'usage thérapeutique des plantes médicinales et ce depuis l'année 1542 à  aujourd'hui.

Même si le peuple des autres provinces du Canada aimeraient hériter de notre culture et être eux les experts et que par leur contact politiques Canadienne il ont décidé de se reconnaître eux mêmes " Naturopathic Physicians Licensing Examination " (NPLEX) , les vrais pionniers de la médecine douce proviennent du Québec.



« Un jour une personne importante m'avait accordé une entrevue. Et de choses à  autres, j'ai fait venir sur l'à -propos la situation des Herboristes de la Province de Québec. J'ai demandé à  ce Monsieur en question pourquoi l'on faisait une persécution aussi déloyale à  des personnes qui faisaient tant de bien à  l'humanité. Je lui citais des milliers de cas qui avaient été guéris par l'herboriste compétent, après que la médecine moderne avait échoué. Je lui citais aussi que cet homme rendait de grands services à  l'État. Et comme remerciement on le mettait en prison ou on le persécutait sans relà¢che, sans même chercher à  s'enquérir de ses capacités. Il me regarda tout à  coup d'un air sympathique et me dit; si un homme en dehors de la classe professionnelle connaît autant et même plus que la majorité de celle-ci, on devra l'anéantir afin de ne pas nuire à  la profession. Alors je lui ai dit : nous sommes encore comme au temps d'Hérode, s'il s'apercevait que l'un de ses sujets possédait des qualités supérieures à  lui-même, et qui plus tard pouvait nuire, on le faisait enchaîner ».

Réf. : « Les Merveilles de la Nature par les Plantes » Huitième édition 1962, page 10-11, Prof. James Tapp, Herboriste

« Et pour vous renouveler la mémoire, je dois vous dire que l'herboriste pratiquait la médecine en 1542. Un décret du Roi Henri VIII les mettait à  l'abri des poursuites judiciaires, en autorisant certaines gens à  soigner avec des herbes médicinales. Et ce décret du Roi Henri VIII (Statuts de Westminster page 326-C 6-8) conclut ainsi : « Il est donc ordonné, établi et décidé de par l'autorité du présent parlement qu'en tout temps à  partir de ce jour il sera légal pour toute personne étant sujet du Roi et ayant la connaissance des herbes, racines et « eaux », de traiter dans le royaume et les dominions ». Les mêmes lois ont toujours existé, jusqu'à  ce qu'un certain groupe se soit permis de les violer ».

Réf. : « Les Merveilles de la Nature par les Plantes » Huitième édition 1962, page 12-13, Prof. James Tapp, Herboriste

« En l'an mil six cent vingt à  l'arrivée des Blancs au Canada, les Indiens enseignaient aux Blancs la manière de conserver leur santé par les plantes naturelles, ce qui a permis à  ceux qui ont voulu en profiter d'avoir des descendants sains et robustes ».

Réf. : « Les Merveilles de la Nature par les Plantes » Huitième édition 1962, page 588, Prof. James Tapp, Herboriste

« Le pauvre n'a pas l'avantage du riche parce qu'il est plus exposé aux intempéries. C'est donc pour cette raison que nous devons le protéger, non pas l'exploiter, tel qu'on le fait dans bien des cas ».

Réf. : « Les Merveilles de la Nature par les Plantes » Huitième édition 1962, page 10, Prof. James Tapp, Herboriste

Nous aimerions faire honneur à  certaines personnes que nous considérons pionniers de la médecine douce au Québec. Voici quelques grands noms qui ont contribués à  l'avancement des médecines douces dans notre province.

Prof. James Tapp, Dr Roland Albert, Dr Peter Veniez, Johanne Verdon, Myriam Villiard, Daniel Bouffard, Jacques Beaugé Prévost ect...

Les personnes ci-haut mentionnées sont ou étaient dirigeantes d'organismes sérieux ou formateurs de collèges sérieux au Québec.

Par exemple, il y'a environs sept ans, la province de l'Ontario exigeait pour être reconnu à  titre de « NATUROPATHIC DOCTOR » une formation d'une durée de 1000 heures académiques fermes et cette formation devait être suivit au Canadian Naturopathic College.

Le Canadian Naturopathic College offrait dans cette formation de 1000 heures académiques les sujets suivants: naturopathie 200 heures, massothérapie 200 heures, acupuncture 200 heures, homéopathie 200 heures, psychothérapie 200 heures.

Une foi la formation de 1000 heures réussie, le Canadian Naturopathic College attitrait les étudiants à  titre de « NATUROPATHIC DOCTOR». Quel bel historique pour l'ONTARIO!

Au Québec, pour être reconnu à  titre de NATUROPATHE (N.D.) ou NATUROPATHIC DOCTOR par les organismes les plus sérieuses étant donné qu'il n'y a pas de réglementation, celles-ci exigent un minimum de 5400 heures académiques. De plus les écoles sérieuses doivent offrir un programme minimal de 1000 heures académiques fermes et plus pour chaque domaine de la médecine douce. Naturopathie « plante, nutrition bilan santé, anatomie/physiologie/pathologie » 1000 heures, massothérapie 1000 heures, acupuncture (légiféré) 1200 heures, homéopathie 1000 heures, psychothérapie 1000 heures.

Il est évident par cet historique académique que les thérapeutes Ontarien soit disant les NATUROPATHIC DOCTOR sont beaucoup moins compétents ou connaissant que les Québécois dans le domaine de la médecine douce. Il est à  noter qu'au Québec, la majorité des thérapeutes ou des praticiens en médecine douce détiennent un minimum de formation d'environs 5000 heures et plus académiques. LE QUÉBEC EST UNE SOCIÉTÉ DISTINTE!

Après deux commissions parlementaires (celle de 1972 sur les Corporations professionnelles et celle d'avril 1993 sur les Pratiques alternatives), sans oublier l'étude de deux ans menée par l'Office des professions du Québec sur les médecines douces (qui concluait à  l'innocuité de la naturopathie), le gouvernement du Québec tarde toujours à  légiférer sur la pratique naturopathique à  l'instar des autres provinces canadiennes. Cette situation de tolérance a donné naissance à  une situation anarchique tant au niveau de la formation que de la pratique même de cette profession toujours en perpétuelle expansion depuis plus de 30 ans.

Cependant, malgré l'absence de législation, la naturopathie n'est pas illégale. C'est simplement une profession non encore légalement reconnue par l'Office des professions du Québec comme c'est la situation pour les éducateurs physiques, les biologistes, et pour bien d'autres disciplines qui cependant ont une formation reconnue par le ministère de l'Éducation ou celui de l'Enseignement supérieur et de la Science, ce qui n'est pas encore le cas pour la naturopathie. Au terme de leurs études, les étudiants de notre école pourront devenir membres soit de LA CORPORATION DES PRATICIENS EN MÉDECINES DOUCES DU QUÉBEC ,ou de le Syndicat Professionnel des Naturopathes du Québec ou autres organisations sérieuses, en attendant que le gouvernement règlemente cette pratique.

Cependant, une fois diplômé, le naturopathe devra tenir compte, dans l'exercice de sa profession, d'une part, des règlements prévus tant par son association que par les autorités municipales ou gouvernementales et, d'autre part, des dispositions de la loi médicale sur l'exercice illégal de la médecine. Chez nous dans l'état actuel de la législation, seul le médecin diplômé, membre de la Corporation, est autorisé à  établir un diagnostic de maladie, à  faire des ordonnances et à  instaurer un traitement. Les auxiliaires médicaux (infirmiers, physiothérapeutes, diététiciennes, etc.) sont soumis à  ces ordonnances et ne peuvent pas traiter de leur propre autorité. La situation diffère cependant pour la chiropratique et l'acupuncture qui font l'objet de législation précise.


La CPMDQ propose à  toutes les organisations Québecoise sérieuses qui regroupent ou qui forment des vraies naturopathes de se réunir sous un toît neutre à  établir nos propres normes académiques, par exemple établir des examens et des formations académiques uniformes. Cela pourrait être fait sous le nom de le Conseil des Examinateurs en Naturopathie du Québec (CENQ) . Je propose un membre de chaque organisme ou collège comme administrateur sur le conseil. Ainsi, nous serons tous égal.

Conseil des Examinateurs en Naturopathie du Québec (CENQ)

Dr Peter Véniez, Ph.D., ND.,
drveniez@cpmdq.com

  Imprimer la Q&R Envoyer la Q&R

Demandé et répondu par Anonyme le 16-Jun-2005 13:05 (2645 Lectures)
La massothérapie est l'application d'un ensemble de techniques qui visent le mieux-être des individus grà¢ce à  l'exécution de mouvements des mains sur les différents tissus vivants. Cette thérapie agit entre autres sur la peau, les muscles, les tendons et les ligaments (ces tissus sont appelés communément tissus mous) et vise tant le bien-être physique que psychique, puisqu'ils sont intimement liés.

  Imprimer la Q&R Envoyer la Q&R

Demandé et répondu par Anonyme le 16-Jun-2005 13:05 (2184 Lectures)
Le champ de pratique des massothérapeutes travail la musculature et agit sur les muscles, les articulations, la peau, la respiration et le système nerveux, la circulation, de détente et d'abandon, à  développer l'intuition et incite à  l'état méditatif, sentir les émotions retenues dans la mémoire corporelle, augmente la force du système immunitaire, restaurer ou retrouver un bien-être, à  dénouer les points de tension à  l'intérieur des muscles, maintien du tonus musculaire, à  assurer la bonne circulation de l'énergie vitale, ect..

  Imprimer la Q&R Envoyer la Q&R

Demandé et répondu par Anonyme le 16-Jun-2005 13:04 (2521 Lectures)
La massothérapie au Canada


N.B.: Vous trouverez d'abord un texte pour présenter la situation d'ensemble au Canada. Ensuite, on vous présente la situation par province.

Le nombre de massothérapeutes au Canada est estimé autour de 20 000 comptant tous ceux produits par des programmes variant de 400 à  3 000 heures de formation. Par contre, le massage est reconnu comme profession dans seulement trois provinces, c'est-à -dire l'Ontario, la Colombie britannique et Terre-Neuve. Dans la plupart des provinces, c'est le modèle du Québec qui est suivi. Ceci signifie donc que les cours de massage tendent vers 1000 heures. En Colombie britannique, le programme est de 3 000 heures.

C'est le massage suédois qui est généralement reconnu. Le shiatsu, le TragerMD et bien d'autres ne sont pas généralement admis sous le terme « massothérapie » à  moins que le thérapeute n'ait déjà  une formation reconnue au niveau provincial.

Il y a une volonté au niveau canadien de faciliter le mouvement de massothérapeutes d'une province à  une autre. Cela demande un travail colossal pour examiner les exigences de chaque province pour déterminer les différences. Vous avez été formé au Québec et vous voulez travailler en Ontario? Il faudrait alors vérifier les heures créditables et ce qui manquerait pour répondre aux normes ontariennes.

Quatre groupes travaillent à  ce sujet: le Canadian Council of Massotherapeutic Examiners Accreditation/Approval, le Association of Massage Therapists and Wholistic Practitioners Accreditation/Approval, la Commission on Massage Therapy Accreditation/Approval, le Canadian Medical Association Conjoint Accreditation Services. Les quatre exigent l'articulation de standards nationaux et la formation requise pour y répondre.
C'est le "Canadian Council of Massothapeutic Examiners" (CCME), qui est la plus active jusqu'à  maintenant en ce qui concerne les discussions sur l'accréditation et ils suivent l'exemple du Québec. C'est à  dire qu'une formation de 1000 heures académiques pour la profession de massothérapeute est plus qu'adéquat et qu'il est injustifiable et même malhonnête d'exiger 2200 heures académiques et plus. Ce Conseil regroupe les associations des provinces. Certains dirigeants de l'Association ont rencontré les présidents des associations provinciales et la Canadian Council of Massotherapeutic Examiners des États-Unis. Le but de ces rencontres portaient entre autres sur un système d'accréditation des écoles. Par accréditation des écoles, on veut dire ici un système volontaire qui examinerait aussi la stabilité financière de l'école, le taux de succès des diplômés et le système mis en place pour les plaintes des étudiants. Toutes les provinces approuvent cette démarche. La Colombie britannique n'y adhère pas puisqu'elle possède son propre système d'accréditation. Le premier avantage d'un tel système est qu'il faciliterait la standardisation de la formation. Il faciliterait aussi le choix des écoles par les étudiants et permettrait une évaluation indépendante de la performance des écoles. Des écoles de massage à  travers le Canada ont commencé à  rencontrer le comité d'accréditation.

La CPMDQ propose à  toutes les organisations Canadien sérieuses qui regroupent ou qui forment des vraies massothérapeutes de se réunir sous un toît neutre à  établir nos propres normes académiques, par exemple établir des examens et des formations académiques uniformes. Cela pourrait être fait sous le nom de " "Canadian Council of Massothapeutic Examiners" (CCME) . Je propose un membre de chaque organisme ou collège comme administrateur sur le conseil. Ainsi, nous serons tous égal.

Nous sommes ouvert aux suggestions, écrivez-moi

Dr Peter D. Veniez, Ph.D., N.D., drveniez@cpmdq.com


LA DISTANCE "THÉRAPEUTIQUE" ENTRE L'ONTARIO
ET LA COLOMBIE BRITANNIQUE.

Selon l'Accord de libre-échange interne entre les provinces canadiennes, l'Ontario et la Colombie britannique devaient s'entendre sur une procédure pour faciliter la mobilité des massothérapeutes entre elles. C'est fait depuis le 1er juillet 2001 alors qu'une entente a été signée entre le CMTBC (College of Massage Therapist of British Columbia) et le CMTO (College of Massage Therapists of Ontario).Voici les grandes lignes de ce rapport.

De façon générale, les deux Collèges reconnaissent mutuellement les critères d'admission et les procédures d'examen et s'entendent pour que cet accord ne modifie pas l'autorité de chaque Collège d'établir des critères et standards sur son propre territoire. Quant au CMTBC, il abordera l'évaluation d'un candidat provenant de l'Ontario sur des différences significatives déjà  identifiées.

Les deux Collèges acceptent qu'aucun Collège n'évaluera un candidat qui a déjà  été évalué par un autre Collège et qu'un candidat enregistré dans une juridiction ne sera pas soumis à  une formation ou à  un examen comme condition d'entrée dans une autre juridiction, sauf pour certains cas. Toutefois, un Collège peut faire passer un examen à  un candidat d'une autre juridiction sur les sujets qui sont exclusifs à  cette juridiction et là  où des différences significatives ont été identifiées. Chaque Collège peut donc exiger d'un candidat d'une autre juridiction de faire une démonstration de ses connaissances sur la jurisprudence locale ( lois et règlements et code d'éthique) comme critère d'admission et peut exiger une formation d'appoint sur ce sujet.

Le CMTBC utilisera un temps limite et une procédure d'accommodation pour les candidats de l'Ontario qui inclut, là  où c'est applicable, une évaluation des connaissances antérieures et une évaluation spécifique pour identifier les différences entre les critères d'admission du CMTBC et du CMTO. Les sujets que le CMTBC inclura dans sa procédure d'accommodation sont: "visceral and cranial techniques", "sensory stimulus-response techniques", "actinotherapy" pour les massothérapeutes de l'Ontario qui ont été enregistrés avant 1994, "expanded regenial orthopedic assessment and spinal orthopedics" et "research methods and statistics". Autrement dit, le CMTBC se garde le droit de vérifier les compétences sur ces sujets qu'il considère comme des particularités de sa province. De même, l'expérience clinique sera un élément sur lequel insistera beaucoup le CMTBC. De l'autre côté, les membres de la Colombie britannique voulant pratiquer en Ontario et qui n'auront pas le cours sur le massage des seins, ne pourront pas pratiquer ce traitement sur le public tant que leur formation ne sera pas complétée.

Les deux Collèges acceptent que chaque Collège puisse avoir des programmes de formation continue distincts dans leur juridiction. Chaque Collège accepte de donner d'avance un avis à  l'autre Collège quand il proposera des modifications ou adoptera de nouveaux standards ou de nouvelles exigences professionnelles qui auront un impact sur la mobilité des massothérapeutes et de permettre à  l'autre Collège de participer à  tout changement ou développement de standards ou d'exigences.

Les deux Collèges prendront en considération la possibilité de travailler à  l'établissement d'un programme de formation normalisé au Canada. Ils considéreront aussi la possibilité d'établir les bases d'une certification nationale.

Advenant le cas où d'autres provinces reconnaîtraient la profession de massothérapeute, cet accord pourrait être ré-ouvert pour les inclure. Pour l'instant, nous n'avons pas de nouvelles concernant la suite des événements. Il est encore beaucoup trop tôt pour parler d'une uniformisation canadienne d'un programme de formation ou à  d'un examen national comme il se fait aux États-Unis. Il ne faut pas oublier que l'Ontario a refusé de suivre la Colombie britannique lorsque cette dernière est passée de 2 200 heures à  3 000, d'où ce protocole. Mais celui-ci n'a pas réglé les différences de formation entre les deux provinces.

ALBERTA

Un sondage sur la perception de la massothérapie par les autres professionnels de la santé a révélé que 9% des médecins sont associés à  des massothérapeutes alors que 51% des physiothérapeutes le sont et 61% des chiropraticiens. Pour 12% des médecins, les massothérapeutes peuvent causer des dommages alors que 43% des physiothérapeutes le pensent et 20% des chiropraticiens. 50% des médecins, 75% des physiothérapeutes et 80% des chiropraticiens considèrent que la massothérapie devrait être encadrée légalement. Alors que 50% laissent leurs clients choisir leurs massothérapeutes, 78% des physiothérapeutes et 85% des chiropraticienss réfèrent à  des massothérapeutes qu'ils connaissent. Les physiothérapeutes ont exprimé à  maintes occasions que le champ d'action des massothérapeutes empiétaient sur le leur. Les chiropraticiens dans l'ensemble supportent davantage notre profession. Les médecins demeurent les plus sceptiques.
Association of Massage Therapists and Wholistic Practitioners

COLOMBIE BRITANNIQUE

Historiquement, le massage thérapeutique y est légiféré depuis 1946 (sous l'ordre des physiothérapeutes) et 1974 sous leur propre collège. De 1946 à  1983, les massothérapeutes et les physiothérapeutes partageaient une association mais depuis 1983 les massothérapeutes ont leur propre association. Il y a environ 1 300 massothérapeutes dans la province et environ le tiers de ceux-ci sont des hommes. Le gouvernement provincial songe à  contrôler le nombre de massothérapeutes pouvant pratiquer dans cette province. Le revenu annuel moyen des gens vivant du massage en Colombie britannique est de 25 000 $.

La massothérapie est donc couverte par le Health Profession Act. Cette loi stipule qu'il doit y avoir un programme en place assurant la compétence continue des massothérapeutes. Depuis août 1997, pour avoir accès aux examens finaux, il faut avoir compléter le programme de 3 000 Heures. à  chaque 2 ans, un perfectionnement de 24 heures est exigé. La province songe à  des examens périodiques aux deux ans et des vérifications intensives des cabinets. L'assurance professionnelle est obligatoire pour les membres actifs.

Les termes massage therapist et massage practionner sont protégés en C.B. ainsi que registred massage therapist et registred massage practionner et ne peuvent être utilisés que par les membres du College of Massage Therapists of BC (équivalent d'un ordre professionnel). Des changements sont proposés pour changer la définition du massage ce qui entraînerait que certains actes réservés soient dorénavant partagés avec d'autres thérapeutes, ce qui équivaudrait à  réduire le champ d'action spécifique à  la massothérapie.

Pour devenir massothérapeute, des examens écrits et pratiques sont exigés. Il en coûte 125 $ par examen. Il y 2 périodes d'examens dans une année. À l'examen, l'étudiant se fait donner une pathologie à  traiter. Il doit faire une présentation sur cette pathologie. L'examen pratique se déroule ensuite en quatre étapes allant d'un diagnostic, à  la palpation, observations posturales et le traitement proprement dit.

Pour exercer un contrôle plus grand sur le massage, la C.B. veut enregistrer certains actes comme ne pouvant être faits que par des massothérapeutes. Ils veulent qu'on reconnaisse qu'ils sont capables de faire des diagnostics de tissus mous, de la manipulation assez profonde ayant le potentiel de blesser, le droit de faire des massages en dépit de certaines contre-indications et le controversé doigt passé les grandes lèvres ou l'anus. Ils veulent aussi enregistrer un nouveau nom: myofascial therapists.

Avec le changement de gouvernement, des coupures ont eu lieu à  l'assurance-maladie. Auparavant, tout le monde avait accès au remboursement du massage par l'État (jusqu'à  12 massages par année). Maintenant, le remboursement sera réservé aux personnes dont le revenu est en dessous d'un certain niveau avec un maximum de 10 massages. Les résultats d'un sondage datant de 2001 indique que 4% de la population de cette province reçoit régulièrement un massage et que 35 % en ont déjà  reçu un. En plus de faire reconnaître 4 titres, l'Ordre professionnel des massothérapeutes a mis sur pied un comité qui surveillera l'application de la loi. Dans une lettre signée par leur président, on a fait savoir aux autres provinces que la Colombie Britannique n'est pas "wide open".

ÎLE DU PRINCE-EDWARD

C'est une toute nouvelle association qui vient d'être créée et nous ne disposons pas encore d'informations.

MANITOBA

Le Massage Therapist Association of Manitoba (MATM) a modifié son programme de formation en empruntant celui de l'Ontario. L'association évalue la possibilité d'une formation continue obligatoire. Deux associations se partagent le territoire et étudient présentement un projet de fusion.

Il faut donc compléter 2 200 heures pour le membership du MTAM avec examens oral, écrit et pratique. L'assurance professionnelle est obligatoire et le cours de réanimation cardiaque doit être fait à  tous les 2 ans.


NOUVEAU-BRUNSWICK

Deux associations locales un syndicat se partagent cette province. Corporation des Praticiens en Médecines Douces du Nouveau Brunswick, l'Association of Massage Therapist of N.B.,et la New Brunswick Massotherapy Association. La cotisation annuelle est de 345 $ comprenant l'assurance-responsabilité professionnelle (120 $) et la cotisation à  l'Alliance canadienne de massothérapeutes (50 $). Les frais d'ouverture de dossier sont de 100 $. L'examen est à  la fois pratique et oral et côute 50 $. Il s'agit plutôt d'une mise en situation. Comme critère d'adhésion, ils ont mis un cours de réanimation cardio-vasculaire et un cours de premiers soins.

La Corporation des Praticiens en Médecines Douces du Nouveau Brunswick a apporté des corrections à  sa demande initiale de reconnaissance au Ministère de la Santé et du Bien-àŠtre.

NOUVELLE-ÉCOSSE

Trois écoles offrent maintenant le programme. Corporation of Practitioners in Natural Medicine (Nouvelle Écosse), the Massage Therapists' Association of Nova Scotia a joint un groupe multidisciplinaire et Alternative Complimentary Health Profession Group, afin de travailler à  la législation provinciale.

Cette association met de l'énergie présentement avec des consultants à  se structurer comme organisation. Ils en sont à  mettre de l'ordre dans leurs politiques, comme celle sur la formation continue. Ils travaillent sur un examen d'entrée. Parallèlement, des discussions se poursuivent avec les deux autres associations de la province.

ONTARIO

Le massage est légiféré en Ontario par le Regulated Health Professions Act. Cela signifie que les massothérapeutes doivent suivre une formation de 2 200 heures. En dépit de la décision de la Colombie britannique de passer à  3 000 heures, l'ontario a décidé de s'en tenir à  son actuel programme de formation. La loi indique que seuls qui ont réussi les examens requis peuvent utiliser le terme Registered Massage Therapists (RMT). Les massothérapeutes doivent posséder une assurance professionnelle et obéir aux critères de leur ordre professionnel. On compte environ pas loin de 5 000 massothérapeutes en Ontario.

Le Ontario Massage Therapist Association (OMTA) a commandité une étude sur la demande future en massothérapie. Cette étude de marché veut déterminer: comment les changements dans le système de santé vont affecter la demande pour la massothérapie, comment ces mêmes changements vont affecter la façon dont se pratique la massothérapie, évaluer les besoins des régions, évaluer le nombre de diplômés pour les prochains 20 ans, évaluer les modifications à  effectuer au niveau du programme de formation. Alors qu'il y a quelques années, on recensait 4 écoles de formation, on retrouve à  l'heure actuelle 20 écoles de formation professionnelle.

Le regulated Health Professions Act 1994 stipule que le College of Massage Therapists of Ontario (CMTO) doit trouver une façon juste d'évaluer les compétences des massothérapeutes à  la fois sur leurs connaissances, leurs habiletés et leurs techniques. Le CMTO possède les pouvoirs d'enquêter sur ses membres comme tout ordre professionel reconnu. Du côté inspection professionnelle, il y a une particularité: les massothérapeutes doivent maintenir un portfolio qui inclus une description de leur pratique et leur style, une évaluation personnelle de leurs faiblesses et de leurs forces, un plan de formation continue, une énumération de leur compétence.

Le OMTA est devenu actif du côté de la recherche en formant un comité de recherche. En plus de créer un journal d'information pour sensibiliser ses membres sur ce que requière une recherche, il a organisé un symposium sur le sujet. Pour ne pas être en reste, le CMTO accorde une bourse de 5 000$ chaque année.

Du côté shiatsu, le Shiatsu Therapists Association of Ontario (STAO) exige 2 200 heures de cours basés sur le programme des RMT, même si le shiatsu n'est pas reconnu par le CMTO. Le STAO compte environ 150 membres la majorité installée dans la région de Toronto. Des démarches sont entreprises pour se faire reconnaître par le gouvernement et par le CMTO. Mais les thérapeutes en shiatsu ne sont pas tous solidaires face à  un programme de formation trop calqué sur le suédois.


QUÉBEC

Le Québec s'est affilié directement au Canadian Council of Massotherapeutic examiners par l'entremise du Conseil des examinateurs en massothérapie du Québec. Le CEMQ regroupe des syndicats, des associations et des établissements d'enseignement reconnus crédibles dans le domaine de la massothérapie au Québec.

Le "Conseil des Examinateurs en Massothérapie du Québec" (CEMQ) à  été formé comme service à  la profession massothérapeutique. Son objectif est de standardiser la formation des massothérapeute du Québec. Le "CEMQ" s'assure de la qualité de l'enseignement ainsi que de la compétence des étudiants et/ou candidats qui ont répondu à  des exigences d'acceptabilité d'examen. Le "CEMQ" est donc un bureau d'examen et de contrôle de qualité de l'éducation massothérapeutique . Le conseil des cinq membres "CEMQ" travaille en consultation avec un comité consultatif qui est structuré pour avoir des représentants de:

Chaque autorité de licensing/regulatory qui exige que les candidats passent par le "CEMQ"
Chaque programme médical massothérapeutique approuvé
Syndicat Professionnel des Massothérapeutes du Québec (SPMQ) Cliquer ici
Collège de Massothérapie du Québec à  Montréal (CMQM) Cliquer ici
Collège de Massothérapie du Québec à  Québec (CMQQ) Cliquer ici
Le public (1-3 membres)
Voici les noms d'organisme et d'établissement d'enseignement reconnus par le CCME:

Syndicat Professionnel des Massothérapeutes du Québec (SPMQ)Cliquer ic
87-B boul. Brunswick, Dollard-des-Ormeaux, Qc, H9B 2J5

Téléphone (514) 990-6658, 1-800-624-6627
Télécopieur (514) 822-0881 www@cpmdq.com

Collège de Massothérapie du Québec à  Montréal (CMQM) Cliquer ici

Collège de Massothérapie du Québec à  Québec (CMQQ) Cliquer ici
On compte environ pas loin de 8000 massothérapeutes au Québec.

La CPMDQ propose à  toutes les organisations Québécoises sérieuses qui regroupent ou qui forment des vraies massothérapeutes de se réunir sous un toît neutre à  établir nos propres normes académiques, par exemple établir des examens et des formations académiques uniformes. Cela pourrait être fait sous le nom de " Conseil des examinateurs en massothérapie du Québec ". Je propose un membre de chaque organisme ou collège comme administrateur sur le conseil. Ainsi, nous serons tous égal. Notre profession de niveau universitaire est un héritage Québécois. Gardons nos racines au Québec!

Nous sommes ouvert aux suggestions, écrivez-moi

Dr Peter D. Veniez, Ph.D., N.D. www@cpmdq.com

SASKATCHEWAN

En 1991, lors d'une dispute avec le Saskatchewan Massage Therapist Association (SMTA) à  propos des examens de certification sont nées Le London and County Society of Physiologists (LSCP) et le Provincial Society of Remedial Massage Therapists (PSRMT). Mais devant la menace du ministre de la Santé de ne reconnaître la profession que s'il n'y avait qu'une seule association, les trois regroupements sont devenus Le Massage Therapist Association of Saskatchewan (MTAS) et compte près de 450 membres. L'arrivée d'une nouvelle association a remis sur la glace le projet de réglementation.

Malgré cela le MTAS recense tous les thérapeutes répondant aux normes de 2 200 heures jusqu'en 1995, les exigences étaient de 1 000 heures). Une clause grand-père s'appliquera pour les autres.

Tout en travaillant sur une procédure d'examen, la Massage Therapy Association of Saskatchewan travaille aussi à  la mise en place d'une procédure disciplinaire pour évaluer les plaintes des clients

TERRE-NEUVE

Depuis le 1 janvier 2002, Terre-Neuve est devenus la 3e province canadienne où la profession de massothérapeute est reconnue. Assez paradoxalement, l'Association locale ne compte que 75 membres! Nous n'en savons pas plus sur cette soudaine reconnaissance.

La CPMDQ propose à  toutes les organisations Canadien sérieuses qui regroupent ou qui forment des vraies massothérapeutes de se réunir sous un toît neutre à  établir nos propres normes académiques, par exemple établir des examens et des formations académiques uniformes. Cela pourrait être fait sous le nom de " "Canadian Council of Massothapeutic Examiners" (CCME) . Je propose un membre de chaque organisme ou collège comme administrateur sur le conseil. Ainsi, nous serons tous égal.

Dr Peter D. Veniez, Ph.D., N.D. www@cpmdq.com


"Canadian Council of Massotherapeutic Examiners"(CCME)

  Imprimer la Q&R Envoyer la Q&R

Demandé et répondu par Anonyme le 16-Jun-2005 13:03 (2232 Lectures)
QUÉBEC

Le Québec s'est affilié directement au Canadian Council of Massotherapeutic examiners par l'entremise du Conseil des examinateurs en massothérapie du Québec. Le CEMQ regroupe des syndicats, des associations et des établissements d'enseignement reconnus crédibles dans le domaine de la massothérapie au Québec.

Le "Conseil des Examinateurs en Massothérapie du Québec" (CEMQ) à  été formé comme service à  la profession massothérapeutique. Son objectif est de standardiser la formation des massothérapeute du Québec. Le "CEMQ" s'assure de la qualité de l'enseignement ainsi que de la compétence des étudiants et/ou candidats qui ont répondu à  des exigences d'acceptabilité d'examen. Le "CEMQ" est donc un bureau d'examen et de contrôle de qualité de l'éducation massothérapeutique . Le conseil des cinq membres "CEMQ" travaille en consultation avec un comité consultatif qui est structuré pour avoir des représentants de:

Chaque autorité de licensing/regulatory qui exige que les candidats passent par le "CEMQ"
Chaque programme médical massothérapeutique approuvé
Syndicat Professionnel des Massothérapeutes du Québec (SPMQ)
Collège de Massothérapie du Québec à  Montréal (CMQM)
Collège de Massothérapie du Québec à  Québec (CMQQ) Cliquer ici
Le public (1-3 membres)
Voici les noms d'organisme et d'établissement d'enseignement reconnus par le CCME:

Syndicat Professionnel des Massothérapeutes du Québec (SPMQ)Cliquer ic
87-B boul. Brunswick, Dollard-des-Ormeaux, Qc, H9B 2J5

Téléphone (514) 990-6658, 1-800-624-6627
Télécopieur (514) 822-0881 www@cpmdq.com

Collège de Massothérapie du Québec à  Montréal (CMQM) Cliquer ici

Collège de Massothérapie du Québec à  Québec (CMQQ) Cliquer ici
On compte environ pas loin de 8000 massothérapeutes au Québec.

La CPMDQ propose à  toutes les organisations Québécoises sérieuses qui regroupent ou qui forment des vraies massothérapeutes de se réunir sous un toît neutre à  établir nos propres normes académiques, par exemple établir des examens et des formations académiques uniformes. Cela pourrait être fait sous le nom de " Conseil des examinateurs en massothérapie du Québec ". Je propose un membre de chaque organisme ou collège comme administrateur sur le conseil. Ainsi, nous serons tous égal. Notre profession de niveau universitaire est un héritage Québécois. Gardons nos racines au Québec!

écrivez-moi

Dr Peter D. Veniez, Ph.D., N.D. www@cpmdq.com

Syndicat Professionnel des Massothérapeutes du Québec (SPMQ)

Collège de Massothérapie du Québec a Montreal (CMQM)

Conseil des Examinateurs en Massothérapie du Québec" (CEMQ)

Canadian Council of Massotherapeutic Examiners"(CCME)

  Imprimer la Q&R Envoyer la Q&R

Demandé et répondu par Anonyme le 16-Jun-2005 13:02 (2290 Lectures)
Aucune autre discipline de la santé ne comporte une intimité aussi grande entre la personne qui masse et la personne qui reçoit. Le succès d'un massage repose sur la compétence du professionnel en massothérapie et sur votre capacité à  vous abandonner, d'où l'importance de vous sentir en toute confiance!

Vous désirez consulter un vrai Massothérapeute? Assurez-vous que la personne que vous consultez est bien membre du Syndicat Professionnel des Massothérapeutes du Québec (CPMDQ)

Syndicat Professionnel des Massothérapeutes du Québec (CPMDQ)

  Imprimer la Q&R Envoyer la Q&R

Demandé et répondu par Anonyme le 16-Jun-2005 13:01 (2480 Lectures)
D'abord, parce que c'est à  cela que sert généralement l'hypnose. Mais vous pourrait aussi bien l'utiliser pour améliorer votre vie, trouver les solutions à  des problèmes complexes, ou pour travailler à  votre "développement spirituel"...

L'aspect thérapeutique a historiquement été prédominant en raison des capacités de connexions à  un plus vaste domaine psychologique de l'expérience hypnotique : déclenchement de nouvelles chaînes associatives ("liées à  l'état"), accroissement de la créativité, contact avec l'inconscient (le "guide intérieur"), possibilité de "recadrage" spontané ou provoqué de l'information, de revivre des situations passées en restant distant du côté émotionnel ... etc, etc.

Vous pourrez apprendre tout cela... lisez ! Formez-vous !
Transe-formez votre vie !

  Imprimer la Q&R Envoyer la Q&R

Demandé et répondu par Anonyme le 16-Jun-2005 13:00 (2149 Lectures)
...c'est évidemment un des problèmes majeur de l'hypnose... Dans le métier, nous avons un " taux de perte " à  ne pas dépasser…

Mais non !! ) L'état hypnotique est un état des plus naturels : comment voulez-vous que la personne ne retrouve pas son état d'éveil ordinaire ? Sauf si elle a du sommeil en retard, bien sûr !

De très sérieuses études scientifiques, plusieurs fois reprises depuis une soixantaine d'année, montrent que même un sujet très sensible à  l'état hypnotique, laissé seul, sort de sa transe hypnotique spontanément au bout de vingt minutes maximum... ou s'endort paisiblement d'un sommeil naturel réparateur. En plus, dès que vous aurez expérimenté sur vous-même, vous vous rendrez bien compte que vous gardez un certain contrôle tout au long des événements. Très souvent, vous resterez conscient d'un bout à  l'autre de l'expérience. Et lorsqu'il vous arrivera de "partir" franchement, c'est parce que vous aurez toute confiance en votre accompagnateur... et en vous-mêmes !

  Imprimer la Q&R Envoyer la Q&R

Demandé et répondu par Anonyme le 16-Jun-2005 13:00 (2050 Lectures)
L'Hypnose est un outil, que votre thérapeute vous apprend à  utiliser, c'est tout. Quoi que cela puisse souvent paraître magique à  un débutant, il n'y a rien d'extraordinaire là -dedans ; et comme tout outil, la valeur de ce que vous obtiendrez dépendra de l'art et la manière dont vous l'utiliserez.

  Imprimer la Q&R Envoyer la Q&R

Demandé et répondu par Anonyme le 16-Jun-2005 13:00 (2071 Lectures)
Et bien c'est autre partie du corps anesthésié, en étant complètement lucide et éveillé. De profonds changements de vie peuvent très bien survenir à  la suite d'une hypnose conversationnelle où le sujet n'était qu'en transe légère à  moyenne, souvent sans même s'en rendre compte.
La profondeur hypnotique est spectaculaire et agréable pour la personne -c'est pour cela qu'on la recherche- mais elle n'a aucun rapport avec l'efficacité que l'on peut attendre de la séance hypnotique.

Si certaines techniques nécessitent une transe plus profonde que ce que le sujet est actuellement capable d'atteindre, et bien on passera par une phase d'entraînement, jusqu'à  maîtriser l'état de conscience voulu. C'est sympathique à  travailler, mais c'est rarement "indispensable".

  Imprimer la Q&R Envoyer la Q&R

Demandé et répondu par Anonyme le 16-Jun-2005 12:59 (2124 Lectures)
L'Hypnose fonctionne comme un apprentissage, quelque chose que le thérapeute explique en parlant, de manière à  ce que votre esprit comprenne ce qu'il a à  faire pour vous aider. Finalement, ce n'est que vous qui apprenez et changez - le thérapeute n'est qu'un guide. Une fois que le thérapeute n'est plus là , vous pouvez continuer d'être bien, car ce que vous avez appris est en vous. Et vous pouvez oublier votre thérapeute !

De son côté, le thérapeute ne peut rien faire "à  distance" : l'hypnose n'est pas de la télépathie ! (d'ailleurs, on ne sait même pas si la télépathie existe vraiment, de toutes façons !!). Donc, rien à  craindre : avec vous, votre thérapeute ne peut que vous aider, car votre instinct de survie bloquerait tout ce qui pourrait aller contre vous ; et loin de vous, votre thérapeute ne peut plus rien... puisque vous n'êtes plus là  !
La séance peut vous marquer au point d'occuper longtemps vos pensées ; le thérapeute, quant à  lui, est un professionnel qui exerce un métier. Il ne voit pas que vous en consultation, et il n'y a donc aucune raison pour qu'il continue de s'occuper de vous alors que vous êtes parti

C'est tout simple.
Vous pouvez donc continuer de profiter pleinement et sereinement de vos séances d'hypnose. Cela ne peut que vous faire du bien.

  Imprimer la Q&R Envoyer la Q&R

Demandé et répondu par Anonyme le 16-Jun-2005 12:59 (2086 Lectures)
Il n'y a aucune raison de ne pas avoir recours à  l'hypnose pour votre problème mais c'est à  vous d'en prendre la décision. Votre hypnothérapeute aimerait vous savoir aussi confortable que possible dans son bureau ou à  l'hôpital.

  Imprimer la Q&R Envoyer la Q&R

Demandé et répondu par Anonyme le 16-Jun-2005 12:58 (2587 Lectures)
L'un des avantages de l'anesthésie hypnotique est qu'il n'y a aucun endolorissement contrairement à  l'injection de drogues. Vous n'éprouverez aucune sensation de nervosité subie par certaines personnes à  la suite d'une anesthésie chimique

  Imprimer la Q&R Envoyer la Q&R

Demandé et répondu par Anonyme le 16-Jun-2005 12:58 (2243 Lectures)
Oui. Certaines personnes atteignent une hypnose plus intense que d'autres. Cependant, avec la pratique, une personne normale atteindra une hypnose plus profonde.

  Imprimer la Q&R Envoyer la Q&R

Demandé et répondu par Anonyme le 16-Jun-2005 12:57 (1987 Lectures)
Oui. Certaines personnes atteignent une hypnose plus intense que d'autres. Cependant, avec la pratique, une personne normale atteindra une hypnose plus profonde.

  Imprimer la Q&R Envoyer la Q&R

Demandé et répondu par Anonyme le 16-Jun-2005 12:57 (2020 Lectures)
Seul est dangereux la personne qui se prétend "thérapeute" et qui n'a pas la compétence et les qualités humaines et professionnelles pour pratiquer une thérapie (hypnotique ou non). Et le fait de posséder des diplômes ("médecin", "psychologue" ou "psychothérapeute"...) ne change rien à  l'affaire !

L'hypnose en elle-même, comme phénomène, est parfaitement inoffensive.

Ce que l'on peut en faire, par contre, peut être soit favorable soit défavorable à  la personne... car l'Hypnose est une approche efficace, c'est à  dire "qui a de l'efficacité" : si vous prenez un couteau pour enfant, à  pointe arrondie, vous ne risquerez pas de vous blesser, mais vous n'arriverez jamais non plus à  couper votre viande avec !

Si l'Hypnose était inefficace, vous n'encourriez aucun "risque". Pas même celui de guérir ! Tout outil agissant peut être utilisé "bien" ou "mal". Voyez cette question avec votre Conscience, et en tant que patient : choisissez attentivement votre hypnothérapeute.

De plus, l'état particulier d'attention intérieure que l'on appelle "hypnotique" est commun au genre humain, et certainement animal. Les outils qui lui sont propres sont tout autant naturels, universels et incontournables, et chacun de nous les utilise quotidiennement, sans même le savoir, tant personnellement que professionnellement.

  Imprimer la Q&R Envoyer la Q&R

Demandé et répondu par Anonyme le 16-Jun-2005 12:56 (2202 Lectures)
L'Hypnose est à  l'origine des pratiques visant à  soigner ou aider par le biais seul de l'esprit, et ce, aussi bien avec un impact psychologique (l'esprit) que physiologique (le corps). C'est d'ailleurs le professeur français en médecine, Hippolyte Bernheim, qui baptise ce type d'approche " psychothérapie ", en 1891. Le saviez-vous ?
La psychothérapie est donc originellement, d'aprés son père-fondateur, un " traitement thérapeutique par la suggestion hypnotique ". Plus tard, vinrent se greffer d'autres "manières de faire" qui forment le champs des psychothérapies connues aujourd'hui.

  Imprimer la Q&R Envoyer la Q&R

Demandé et répondu par Anonyme le 16-Jun-2005 12:56 (2204 Lectures)
Oui. Si vous êtes consentant et si l'hypnothérapeute vous le demande.

  Imprimer la Q&R Envoyer la Q&R

Demandé et répondu par Anonyme le 16-Jun-2005 12:55 (2162 Lectures)
Il n'est pas nécessaire de croire en l'hypnose pour atteindre un état hypnotique. Vous devez cependant être disposé à  faire ce que votre hypnothérapeute vous demande.

  Imprimer la Q&R Envoyer la Q&R

Demandé et répondu par Anonyme le 16-Jun-2005 12:55 (2138 Lectures)
Au contraire, une personne de volonté forte répond mieux à  l'hypnose. Pour parler franchement, vous vous mettez vous-même dans un état hypnotique. Votre hypnothérapeute n'est qu'un instructeur ou un professeur. L'état hypnotique requiert le contrôle de soi-même et avec l'hypnose à  répétition, vous apprendrez mieux ce contrôle, ce qui vous sera souvent utile.

  Imprimer la Q&R Envoyer la Q&R

(1) 2 3 »

Connexion

Nos Partenaires

 

Copyright: Copyright CPMDQ © 2001-2007 By Collège d'Ostéopathie du Québec à Montréal, COQM
All trademarks used are properties of their respective owners. All rights reserved.